Introduction

Graines de Voyages







"Graines de voyages", ce sont toutes ces choses qui , au long de mon enfance et de mon adolescence, m'ont conduite à cette envie de découvrir d'autres horizons.
 
D'abord ce furent les premiers pas lors de promenades dans la campagne et au bord de la mer, puis les départs en vacances.
 
Et aussi ces autres sociétés que je ne connais pas et que j'ai envie de rencontrer parce que dans les livres, dans les films,  dans la musique, dans les arts, s'expriment d'autres idées, d'autres moeurs, d'autres rites qui prouvent que l'on peut vivre autrement et qu'il n'existe pas qu'une seule vérité!  
                          
L'enfant qui , très tôt , est confronté à d'autres milieux que celui du cocon familial, s'habitue à d'autres environnements.
Dans la nature, au milieu des arbres, des prairies, des champs cultivés, de l'eau, il accumule toutes sortes de sensations diverses qui seront son premier bagage sensoriel.

Accompagné de l'adulte, il est rassuré, obtient des réponses à ses questionnements, développe ses stratégies de connaissances et de découvertes.Il conquiert peu à peu le monde et se prépare à sa vie future en fabriquant ses racines.L'expérience du milieu naturel proche, l'intelligence d'adaptation pour agrandir son champ d'expérimentation, la nécessité de comprendre, d'interpréter, la confrontation aux nouvelles données et les conséquences des erreurs qui en découlent relativisent la solidité des connaissances et de l'acquis.C'est un processus de tolérance qui s'enclanche et permettra d'affronter d'autres milieux plus complexes et plus déstabilisants.

 
Sorti du nid familial, l'enfant , de la même manière, découvre l'Autre à travers ses rencontres.Il appréhende le groupe social à travers les autres familles, les autres sociétés.Il se familiarise à la loi en acceptant les premières règles dictées par la vie d'un  groupe qui s'élargit.Peu à peu, il distingue la nécessité de ces lois et devient capable de la remettre en question pour assoir sa propre volonté.Comprendre qu'il existe en tant qu'individu dans un groupe social lui donne la mesure de ses capacités et ses limites en tant qu'être social ne pouvant vivre qu'en société.D'où une autre dimension de la tolérance.

*les souvenirs de petite enfance, qu'en dit-on?
 



 



Créé avec Créer un site
Créer un site